Carnets De Voyage, Walter Salles (Diarios de motocicleta, 2004)

Carnets de voyage, réalisé par Walter Salles, est un film qui je pense est à voir avant la sortie d'On The Road pour se donner une idée de l'ambiance du film. En effet, l'équipe technique est celle qui a travaillé quelques années plus tard sur On The Road. Le film a été favorablement accueilli par le public et la critique et a remporté de nombreux prix, dont l'Oscar de la meilleure chanson originale et deux BAFTA Awards. Il a également été présenté à Sundance et au Festival de Cannes en 2004.




  • FICHE TECHNIQUE : 
  • Titre : Carnets de voyage
  • Titre original : Diarios de motocicleta
  • Réalisation : Walter Salles
  • Scénario : José Rivera d'après les livres Voyage à motocyclette, de Che Guevara, et Sur la route avec Che Guevara, d'Alberto Granado
  • Production : Michael Nozik, Edgard Tenenbaum et Karen Tenkhoff
  • Société de production : Film4 Productions, BD Cine
  • Musique : Gustavo Santaolalla
  • Photographie : Éric Gautier
  • Montage : Daniel Rezende
  • Pays d'origine : Argentine
  • Langue originale : espagnol
  • Formats : Couleur - 1,85:1 - son Dolby Digital - 35 mm
  • Genre : Road movie, Drame
  • Durée : 126 minutes








  • Synopsis :

    Le film nous présente une étape peu connue de la vie de Che Guevara : son périple à travers l'Amérique du Sud quand il avait 23 ans, en 1952 avec son ami Alberto Granado. Ils étaient à l'époque respectivement étudiant en médecine, et biochimiste. Alberto Granado, biochimiste de presque 30 ans, et Ernesto Guevara âgé de 23 ans, bientôt diplômé de médecine, quittent Buenos Aires pour un long périple qui leur fera traverser l'Argentine, le Chili, le Pérou, la Colombie et atteindre Caracas en 9 mois. Ils sont équipés d'une vieille moto (une Norton 500 cm³) surnommée « La Vigoureuse » (La Poderosa en espagnol). Mais la moto rend l'âme assez rapidement. Et dès le Chili, ils sont contraints de continuer à pied. Là ils découvrent un continent où les Indiens ont été chassés de leurs terres et où la lèpre fait des ravages. Au fil des rencontres qu'ils feront, ils se rendront compte de l'injustice que subissent ces peuples au point de transformer une simple aventure en un éveil de leur esprit social. Ils veulent arriver au bout de leur voyage pour les 30 ans d'Alberto Granado.


    Bande-annonce : 







    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Enregistrer un commentaire